Créer sa boutique en ligne

Date

Vous vous lancez dans une activité commerciale sur le web ? Et vous souhaitez savoir comment créer une boutique en ligne ? Voici des astuces, conseils et logiciels utiles.

  1. Avant la création d’une boutique en ligne

Avant de créer votre e-shop, vous devez déterminer votre statut juridique. En tant que commerçant sur Internet, vous avez le choix entre trois statuts :

  • celui de la micro entreprise (à condition que vous revenus ne dépassent pas un certain plafond) ;
  • celui de l’EI ou EIRL ;
  • celui de la SA ou SARL.

Vous devez également choisir des fournisseurs, si vous ne fabriquez pas vous-mêmes les produits que vous vendez en ligne. Et, éventuellement, vous devez trouver et acheter un nom de domaine.

Si vous manquez de compétences en marketing ou web, suivez, au préalable, une formation. Cours d’informatique, de bureautique, de e-marketing, de conception de site web… Tous permettent d’acquérir des compétences et des savoir-faire utiles à la création de boutique en ligne et à l’augmentation du chiffre d’affaires.

  1. Créer une boutique en ligne : seul ou accompagné ?

Si vous avez un budget élevé et pas envie de vous prendre la tête, vous pouvez faire appel à un prestataire. Spécialisé dans la création de e-boutique, il prendra tout en charge à votre place : la création du site, la mise en ligne des produits, leur mise en valeur, leur présentation, l’actualisation du catalogue… Cette solution est facile, mais elle a un coût élevé.

Il faut savoir que, aujourd’hui, avec la pléthore de logiciels disponibles, tout le monde peut créer sa boutique en ligne, seul et à moindres frais. Grâce à certains outils, vous pouvez donc créer une boutique en ligne presque gratuitement.

  1. Utiliser un logiciel pour ouvrir facilement un commerce sur Internet

De nombreux logiciels sont disponibles pour ouvrir une boutique virtuelle. Jimdo est un outil que beaucoup des commerçants apprécient. Ce logiciel est idéal pour les débutants en e-commerce. Il permet de présenter les produits en image avec un petit texte descriptif. Plusieurs versions existent, dont une gratuite. Ses fonctionnalités suffisent quand on vend très peu de produits. En version payante –  à partir de 15€ par mois -, les fonctionnalités de Jimdo sont accrues.

Autre logiciel très plébiscité pour la création de e-shop : WooCommerce. Il s’agit d’une extension de WordPress, spécialement dédiée à la création de boutique en ligne. Cet outil est idéal pour les grandes boutiques en ligne. WooCommerce inclut notamment le chiffrement SSL pour des transactions sécurisées, ainsi que des options SEO pour un référencement web optimisé.

Mozello est un autre logiciel de création de boutique en ligne facile et gratuit. On peut y vendre jusqu’à 5 produits. Une option multilingue permet de présenter les produits dans plusieurs langues. Judicieux quand on ambitionne de s’ouvrir à l’international !

Vous voulez utiliser un outil français pour la création de votre magasin en ligne ? E-monsite est un logiciel made in France. Il permet d’intégrer jusqu’à dix produits dans un catalogue. En ouvrant une e-boutique avec e-monsite, les entrepreneurs ont la possibilité de procéder à des paiements hors ligne, par virement ou chèque, par exemple.

D’autres logiciels existent pour créer sa boutique en ligne, comme Wix – solution pour les petits commerces qui débutent – ou Shopify, entre autres.

À noter

Pour une boutique sur Internet qui marche, il vaut mieux investir un peu d’argent. Cela permet notamment d’avoir son propre domaine. En investissant un minimum, vous pouvez également profiter de fonctionnalités supplémentaires (SEO, chiffrement SSL, mise en ligne de plus de 5 articles…)

  1. Peut-on vendre des produits en ligne sans créer de boutique Internet ?

Il est également possible de vendre sur le web des articles que vous fabriquez ou que vous achetez en gros, sans créer de boutique virtuelle.

Les marketplaces (Amazon, Cdiscount, Veepee, Vinted, ebay, leboncoin…) permettent aux professionnels de proposer leurs produits en ligne. L’avantage de ces plateformes est que l’on peut y vendre toutes sortes de produits, en quantité illimitée. De plus, ces sites sont ouverts à une multitude de clients, souvent internationaux.

Certains réseaux sociaux possèdent leur propre marketplace ou des options pour vendre en ligne. C’est le cas de Facebook et Instagram. Créer une boutique avec Instagram ou Facebook permet de vendre à distance, gratuitement, sans passer par la création d’un magasin virtuel. Par exemple, grâce à la marketplace de Facebook, les entreprises peuvent communiquer sur des produits en vente, mais aussi sur des produits en location (logements, véhicules…). Les annonces du marketplace Facebook contiennent photos, prix et détails sur les objets en vente et location. Les produits sont rattachés au profil Facebook du vendeur, et les discussions avec les clients et acheteurs potentiels passent par Messenger.

Si vous êtes revendeur, vous pouvez utiliser Shopify ou Dropizi. Ces plateformes sont dédiées aux professionnels effectuant du dropshipping. Grâce à ces outils, vous aurez votre boutique en ligne facilement et à moindre coût, sans le problème de gestion de stocks.

  1. Et après…

La création de boutique en ligne n’est pas la seule démarche à effectuer pour vendre sur Internet. Une fois que vous aurez ouvert votre e-shop, pensez à y associer un blog et une campagne publicitaire. Sinon, votre petite entreprise restera méconnue et vous ne pourrez pas développer de clientèle.

Plus
d'articles